open mic

(lundi 4 juillet 2011)

.

Dimanche

Après une journée pluvieuse, orageuse et très moiteuse, que nous transformâmes en journée glandouilleuse, rendez-vous avec Cathy au Lenox Lounge avec l’idée de boire un verre et écouter La Fayette Harris nous jouer des airs jazz tout doux.

En fait de Mister Harris, nous eûmes Tommy James, pianiste facétieux, accompagné de son batteur et de son contrebassiste, pour une session d’open mic, comprenez karaoké version luxe avec chanteurs du public sachant chanter. Jazz, blues, funk, chacun avait mis son nom sur une liste, et une fois appelé, indiquait aux musiciens sa tonalité de chant et hop!

Sourire béat de 19h30 à 23h30, avec une dernière performance qui, sans enlever quoi que ce soit à la qualité de toutes celles qui précédèrent, nous fit remonter le sourire jusqu’aux oreilles : une dame d’environ 70 ans aux cheveux d’un blanc pur, à l’aise dans ses baskets noires et une voix grave de velours, qui nous joua sa chanson d’amour en la ponctuant de coquines mimiques.

J’ai filmé un peu (mais pas ma vieille dame, que je suis allée remercier avant de partir) mais en parlant avec un musicien, on m’a dit que leur « patron » n’aimait pas qu’on filme.

Tommy James va diriger le Duke Ellington Orchestra, et part au Japon cette semaine. En plus d’apprécier ses doigts voletant sur le clavier, j’ai savouré toute la musicalité de son visage, notamment lorsqu’il « communiquait » avec ses musiciens.

Une soirée magique, avec le bouquet final : un jam de blues de plus de 10 minutes où chacun des chanteurs de la soirée (dont un chanteur d’opéra français!) vint improviser quelques paroles

Enjoy  :D

.

.

Tommy James

Tommy James, who will conduct the Duke Ellington Orchestra, was born in New Rochelle, N.Y. He got interested in music when he helped an uncle clean out an apartment. The tenant had skipped out and left behind a piano. He later attended the Manhattan School of Music and has played with the Ellington Orchestra, with an occasional leave of absence for other gigs, since 1987.

But he shares his name with a former pop idol, Tommy James and the Shondells, and a current big band leader, Tommy James and the All Stars.

« I had a gig in Arizona, and they sent a chauffeur to pick me up. All the way back to the hotel this guy’s telling me how much he likes my music, going on and on. » The driver thought he was talking to the singer who recorded « Mony Mony » and « Crystal Blue Presuasion. »

« I didn’t want to spoil it for him, » said the jazz James. « And I never told him. »